venerdì 10 maggio 2013

Colloque international Théâtres en liberté. Genres nouveaux, scènes alternatives, du XVIIIe au XXe siècle.

Colloque international Théâtres en liberté. 

Genres nouveaux, scènes alternatives, du XVIIIe au XXe siècle.

Université de Genève
 31 mai-1er juin 2013
----------------------
Argument
La codification mise en place par l’esthétique classique pour les genres théâtraux a donné lieu, dès la fin du XVIIe siècle, à la création de nouveaux genres, visant tantôt à redéfinir et à modifier les normes en vigueur, tantôt à y échapper. L’Ancien Régime connaît ainsi un foisonnement de formes de théâtre parallèles et non-conformistes et de lieux de représentations alternatifs : les théâtres de la foire, avec leurs parades, vaudevilles et pantomimes, mais aussi d’autres formes, destinées à des circuits plus élitaires et confidentiels, qui restent largement à redécouvrir, comme le théâtre d’éducation ou le nouveau genre du proverbe dramatique
L’exploration de nouvelles possibilités et formes théâtrales se rattache par ailleurs aux grands débats esthétiques autour du « genre sérieux » (Diderot, Beaumarchais), puis du drame romantique (Hugo, Vigny, Musset). Sont mis à l’honneur des genres qui partagent une volonté de distance par rapport aux scènes officielles, ainsi qu’une recherche de nouveauté, d’expérimentation et de liberté expressive : le proverbe dramatique, qui connaît un essor spectaculaire au XIXe siècle, les scènes historiques, souvent considérées comme un banc d’essai du drame romantique ; les contes ou romans dialogués, qui font la part belle à la réflexion ; le « théâtre en liberté », de Hugo aux symbolistes.
Souvent publiés en revues ou en volume plutôt que proposés à des troupes, ces textes soulèvent de manière particulièrement aiguë la question du rapport à la scène : tantôt ils prétendent ne viser qu’une pure représentation mentale ; tantôt ils diffèrent le passage escompté à la scène, faute des conditions matérielles qui conviendraient ; tantôt encore ils sont destinés à un théâtre de société, avant de rencontrer le succès sur les théâtres publics.
Ce colloque se propose de mieux cerner les enjeux esthétiques et formels de ces nouveaux genres dans une perspective d’esthétique dramatique, d’histoire littéraire et d’évolution des pratiques scéniques.
Responsable : Valentina Ponzetto

Adresse : Université de Genève, Département de langue et littérature françaises modernes,Uni Bastions,5 rue de Candolle, CH - 1211 Genève 4
Posta un commento
 
Licenza Creative Commons
Questo blog di Benedetta Saglietti e Liana Puschel è sotto Licenza Creative Commons Attribuzione - Non commerciale - Non opere derivate 3.0

I materiali sono pubblicati a scopo di studio, critica e discussione, senza finalità commerciali, e saranno rimossi su richiesta del proprietario del copyright.

Any material on these pages is included as "fair use", for the purpose of study, review and critical analysis, and will be removed at the request of copyright owner.